¿ Comment utiliser la psychologie inversée pour vendre plus?

¿ Qu’est-ce que la psychologie inversée et comment l’utiliser comme arme commerciale et commerciale? Oui, voyons comment son intégration est possible dans nos stratégies pour vendre plus.

Il existe une grande variété de ressources dans lesquelles investir vos efforts lors de la promotion de produits ou de services dans un plan de marketing numérique. En plus du temps et de l’argent, qui sont toujours nécessaires, vous êtes-vous déjà demandé s’il vous manquait d’autres ressources importantes à découvrir?

Eh bien, je dis oui. Et c’est-à-dire, ni plus ni moins, que la psychologie inverse. Vous vous demandez peut-être: Et qu’est-ce que c’est à propos de la psychologie inverse? Eh bien, maintenant, j’aimerais le définir pour vous en détail.:

Menu de contenu thématique

¿ Qu’est-ce que la psychologie inverse?

La psychologie inverse est une technique psychologique créée par le psychologue comportemental Viktor Frankl. Cette technique consiste à défendre une croyance ou un comportement contraire à celui souhaité avec l’espoir que cette approche poussera un sujet à agir comme il est réellement souhaité. C’est-à-dire (généralement) contrairement à ce qui est suggéré.

C’est quelque chose que son créateur a également appelé « intervention paradoxale », affirmant qu’il s’agit d’un comportement que beaucoup de gens utilisent plus ou moins consciemment.

En termes simples: ce n’est ni plus ni moins que de suggérer de faire (ou de ne pas faire) le contraire de ce que vous voulez pour obtenir exactement ce que vous voulez.

Oui. Tu as bien lu ça.

Cette technique est basée sur le phénomène psychologique de la réactance, dans lequel une personne a une réaction émotionnelle opposée à être persuadée et guidée par les lois qui régissent la société.

Ainsi, cette personne choisit l’option opposée à celle qui est induite, atteignant un état de « liberté » supposée contre ces règles.

La psychologie inverse est aussi une technique qui (bien utilisée) peut fonctionner à merveille en marketing, et surtout en publicité, puisque:

En interdisant une certaine action ou en promouvant quelque chose qui peut ne pas être juste, vous captez automatiquement l’attention et provoquez une contre-réaction.

Mais… Pourquoi?

Parce que vous mettez au défi de faire exactement le contraire. Et c’est jusqu’à trois fois plus efficace que de simplement le demander.

Comme nous le verrons ci-dessous, il y a trois termes à garder à l’esprit lorsque l’on parle de psychologie inverse: réactance, menace et liberté.

Paramètres et effets de réactance

Il existe cinq paramètres (ou conditions de possibilité) dans lesquels la réactance peut être activée.

Ce sont:

1 # Attente de liberté:

La réactance ne sera activée que lorsque la personne se sentira vraiment libre dans ses actions, et plus elle se sentira libre, plus la réactance sera activée.

2 # Qualité et importance de la menace:

Plus la menace est forte, plus la réactance est grande. Il faut toujours garder à l’esprit que la menace favorise l’action, quelle qu’en soit l’issue.

3# Qualité de liberté:

Si une personne perçoit sa liberté comme quelque chose de très important, il y aura sûrement plus de réactance, car elle défendra cette faille de la liberté à tout prix (même s’il n’y a qu’une seule issue pour elle).

4 # Libertés connexes:

Plus les libertés sont menacées, plus la réactance existera, et cela dépend également du type de menace que le sujet perçoit.

5 # Légitimité de la menace :

Quelle est la légitimité de la menace ? Est-ce une menace réelle ou fictive? Limite-t-elle plus ou moins l’action ? Ici, nous ne faisons référence ni plus ni moins à l’autorité de cette menace, à la plus grande autorité, à la plus grande réactance.

Cependant, ces cinq paramètres peuvent avoir trois effets ou conséquences sur le comportement du sujet.

Ce sont :

A ⇒ Restauration directe:

Où la liberté est retrouvée en effectuant l’action suggérée face à une menace directe.

C’est le plus fondamental de tous et fonctionne particulièrement bien chez les enfants et les adolescents ou avec des personnes qui n’ont pas beaucoup de liberté ou de capacité d’agir.

B ⇒ Restauration indirecte :

Ici, la personne fait un « détour » vers une menace, d’une part en l’accomplissant, et d’autre part en maintenant sa liberté.

Il s’agit évidemment d’une réponse « supérieure » à la précédente (psychologiquement parlant), car elle démontre une plus grande quantité de ressources subjectives disponibles.

C ⇒ Réponses subjectives:

Où une réponse « originale » et appropriée à la menace est donnée.

C’est celui qui a le plus haut niveau de réponses, car une réponse sans précédent implique une plus grande quantité de ressources subjectives disponibles pour une menace directe.

Par conséquent, nous devons partir du principe que les gens n’ont pas tort et qu’ils sont beaucoup plus intelligents que nous ne le pensons.

En fait, beaucoup de choses peuvent être pardonnées, mais nous ne serons jamais négligés par une tentative évidente de manipulation.

Tout le contraire: si les gens perçoivent les mécanismes que nous mettons en place, ils réagiront de manière totalement opposée à notre objectif et nous tourneront bientôt le dos.

Nous y reviendrons plus tard.

Exemples de psychologie inverse utilisés pour attirer des clients potentiels

Il existe des exemples clairs et légendaires de psychologie inverse pour attirer l’attention des clients réticents ou fatigués de la publicité conventionnelle. Bien qu’il n’y ait rien de mieux qu’une étude réalisée avec (bien sûr) des enfants et des jouets.

Étude avec des enfants et des jouets:

Dans cette étude, un groupe d’enfants (groupe A) a été sélectionné pour jouer avec différents jouets sans aucune règle préalable.

Les enfants pouvaient choisir librement les jouets avec lesquels jouer et ceux avec lesquels ne pas jouer.

Une fois qu’ils ont choisi, ils ont observé quel jouet était le moins attrayant et ont sélectionné un groupe d’enfants différent (groupe B).

On leur a dit de jouer avec tous les jouets disponibles sauf celui qui n’était pas attrayant pour le premier groupe d’échantillons, et c’est là que ça devient intéressant.

Les résultats ont été concluants:

Ceux du deuxième groupe ont choisi le jouet « interdit » par rapport à tous les autres beaucoup plus fréquemment que ceux du premier groupe. Il a ainsi été démontré comment l ‘ »interdit » exerçait une attraction énorme qu’il n’avait pas auparavant.

Bien que l’expérience ait été menée avec des enfants, les adultes ne sont pas si différents.

C’est pourquoi certaines phrases comme celles-ci sont souvent si efficaces:

⇒  » N’achetez pas ici  »

⇒ « Uniquement pour les femmes, si vous êtes un homme n’entrez pas  »

⇒ « Ne lisez pas ce message »

Comme vous pouvez l’imaginer, ces phrases agissent généralement comme un aimant publicitaire car elles créent en elles-mêmes une attente (ou une interdiction).

Ce défi d’effectuer une certaine action (ou de ne pas le faire) piège le sujet, qui va soit essayer de prouver que ce que nous disons est vrai, soit comprendre pourquoi nous l’interdisons… Tomber inévitablement dans le « piège ».

Il va de soi que sans une certaine résistance à ce qui est établi par les gens, cette technique ne fonctionnerait pas, ce qui pose également une question morale.

Pourquoi? ⇒ Parce qu’en soi cela suppose une manipulation de l’individu, dont nous sommes « aliénants » ou « aliénants ».

La question morale ne réside pas dans le fait que cette technique est « bonne » ou « mauvaise » en soi pour les gens, mais dans le but qui est poursuivi avec elle.

Ici, nous devrions nous demander: la fin justifie-t-elle les moyens?

Ce qui a été dit : ce n’est pas la faute du chien, mais celle qui le nourrit.

Ou en d’autres termes: la technique elle-même n’est pas nocive, mais son utilisation.

Ici, je veux souligner quelque chose que j’ai dit ci-dessus: il faut être très prudent avec la mise en œuvre de cette technique et très prudent pour paraître très évident ou très direct.

L’utilisation de cette technique présente un danger pour le sujet de percevoir la manipulation.

Neuromarketing et Psychologie inverse

 Comment appliquer le neuromarketing et la psychologie inverse pour vendre plus

 Comment appliquer le neuromarketing et la psychologie inversée pour vendre plus

En marketing, il existe un outil si similaire à la psychologie inversée que vous ne pouvez souvent pas en parler sans avoir recours à l’autre.

Je parle de neuromarketing.

De même que l’on utilise la tactique du défi ou de l’interdiction pour obtenir le contraire de ce que l’on dit, l’autre « joue » avec différentes émotions des gens pour les encourager à aller dans la direction que l’on veut.

C’est exactement pourquoi ils vont si main dans la main. On ne peut, par exemple, défier quiconque sans que le sentiment d’amour-propre soit en jeu.

Maintenant, pour mieux comprendre ce sujet de psychologie inverse dans le monde du marketing et de la vente, nous allons ensuite analyser (à vol d’oiseau) les émotions auxquelles nous pouvons recourir pour booster nos ventes.

Selon le Neuromarketing, on peut recourir à:

  1. Une stimulation du sens de l’aventure
  2. Procurer un sentiment de sécurité à travers la prévention
  3. Faire appel au sens de l’abondance
  4. Défier la fierté
  5. Offrir quelque chose de nouveau et de différent

n’entrera pas dans le détail de chacune de ces émotions (cette émotion est la même). est un sujet exhaustif pour un autre article), mais nous nous concentrerons exclusivement sur ce à quoi nous avons affaire.

Comment pouvons-nous appliquer la psychologie inversée directement dans notre stratégie marketing?

Nous arrivons ici au point central et à la raison d’être de ce poste. Et pour cela, nous allons prendre comme exemple les parties d’un texte en ligne que nous pouvons améliorer afin d’augmenter sa visibilité et son attractivité, ainsi que notre site Web.

Il existe différentes façons de rendre une écriture ou notre site Web plus frappante, parmi lesquelles je soulignerais:

➤ Un titre écrit selon la psychologie inverse

Un titre qui interdit directement quelque chose ou suppose une limitation, telle que:

⇒  » Ne lisez pas cet article: cela peut changer votre pensée pour toujours  »

⇒ »Regardez ce que vous lisez »

⇒ « Si vous lisez ceci, faites-le à vos risques et périls »

➤ Exemples graphiques, métaphoriques, humoristiques et surprenants

« Sensuels « , pour ainsi dire. Il existe différentes manières d’illustrer, et rien n’est plus tentant que le graphisme ou l’évocation des sens.

➤ Images contradictoires, curieuses, sarcastiques et aux couleurs vives

Il n’y a pas grand-chose de plus à ajouter ici: une image vaut mille mots (et encore plus si elle est dans l’en-tête lui-même).

Il n’est pas nécessaire d’utiliser de nombreux exemples dans cette section, il suffit de jeter un œil au monde de la publicité: elle a beaucoup à dire sur l’image, et c’est quelque chose qu’il ne faut jamais négliger.

➤ Bloquer le contenu de notre site Web

Vous pouvez placer sur notre site Web, par exemple, un abonnement à la newsletter comme condition préalable à l’accès à un contenu exclusif, appelé Mise à niveau de contenu:

⇒  » accès restreint, uniquement aux abonnés  » ou  » pour accéder à plus de contenu gratuit, inscrivez-vous auprès de nous en cliquant ici  » ⇒ Ou :  » Contenu protégé : pour accéder au contenu, vous devez effectuer l’une de ces actions sur les réseaux sociaux »

Cela permettra non seulement d’obtenir plus d’abonnés, mais aussi le plus grand nombre de visites par les mêmes lecteurs ont dû partager ce que vous avez écrit comme étape préalable pour accéder à quelque chose qui leur profite directement.

Ce n’est ni plus ni moins que de la réactance pure.

De plus, cela a une autre valeur ajoutée: le lecteur sentira que, d’une certaine manière, il a une certaine exclusivité, puisqu’il reçoit quelque chose que le commun des mortels n’a pas.

➤ Appel à l’action inspiré de la psychologie inversée

Une clôture avec un appel à l’action qui implique un questionnement, un défi ou directement une impossibilité ou un déni:

  • ¿ N’ose pas…
  • Êtes-vous sûr que…?

Rappelez-vous ce que j’ai dit au début de ce texte: il n’y a rien de plus tentant pour beaucoup de gens qu’un défi ou la provocation d’une certaine action.

Bien! Vous avez déjà vu quelques exemples de ce que vous pouvez faire pour vendre plus ou obtenir une plus grande visibilité en utilisant cette technique, mais comme tout a sa « face B », il y a des risques dont vous devez être conscient avant de vous y lancer.

Par conséquent, et grâce à la collaboration de Juan Manuel Escudero (Diplômé en psychologie et l’un des membres de mon équipe), nous allons maintenant vous dire:

Les dangers de l’utilisation de la psychologie inverse dans votre entreprise

 Dangers de l'utilisation de la psychologie inverse dans votre stratégie marketing

 Dangers de l'utilisation de la psychologie inverse dans votre stratégie marketing

il est important de savoir, avant toute chose, plusieurs fois le fait d’éviter le recours à l’évidence ou aux erreurs sera un exercice psychologique en soi, puisque vous ferez de l’originalité.

Maintenant, dans ce que vous devriez éviter en psychologie inverse, gardez à l’esprit ce qui suit:

Cuidado Méfiez-vous de paraître trop évident

Plusieurs fois, avec l’intention de vendre plus, vous pouvez utiliser des tactiques très évidentes ou évidentes.

Soyez très prudent, car en faisant cela, vous obtiendrez le résultat inverse: beaucoup de gens le remarqueront et, au lieu de gagner, vous perdrez des clients… et les lecteurs.

Cachez vos intentions, déguisez-les. Dites ce que vous voulez, mais surtout soyez subtil.

Cuidado Attention à ne pas paraître répétitif

Personne ne veut voir la même chose encore et encore, ou se faire raconter la même histoire mille fois.

Essayez d’être créatif et dites quelque chose que personne n’a encore dit.

Vous pouvez vous demander: Comment puis-je le faire?

C’est très facile, recourir à un exemple personnel, à une expérience personnelle, et ainsi vous tuerez deux oiseaux d’une pierre deux coups.

D’une part vous serez original et d’autre part le lecteur sentira qu’il est témoin d’une partie de votre expérience et de votre intimité.

Cuidado Méfiez-vous d’associer trop de messages négatifs à votre nom ou à votre marque

Ce n’est pas grave si vous le faites de temps en temps, mais faites très attention à chaque fois que vous le faites. Mais surtout, n’en abusez pas.

➤ Apprenez à mieux connaître votre public cible

Le marketing traditionnel, ou tel que nous le savions jusqu’à présent, serait sur le point de disparaître.

Mais plusieurs fois, et surtout à cause du ton émotionnel de vos lecteurs, cela peut toujours être l’arme la plus efficace lorsque vous essayez de vendre quelque chose.

Il est impossible à ce stade, et après ce que vous avez lu, de vendre quelque chose simplement en l’offrant sur votre site Web.

Comme vous pouvez le constater, il est beaucoup plus facile de vendre si vous faites appel aux sens et aux instincts les plus élémentaires de vos clients, bien que pour ce faire, vous devez d’abord très bien connaître vos clients.

Bien sûr, vous devriez également examiner de plus près de nombreux autres facteurs non émotionnels qui influencent naturellement les étapes du processus d’achat, bien que ce soit une question différente.

Faites ce que vous voulez et pensez comme vous voulez…

Mais, quoi que vous fassiez… NE TÉLÉCHARGEZ PAS CET EBOOK! 😉

¡ Téléchargez mon eBook sur l'image de l'Entreprise!

Photo (Psychologie):

Alors pensez-vous que la psychologie inversée a sa place dans votre stratégie marketing?

Osez-vous vous différencier des autres en étant assez audacieux? Et surtout êtes-vous prêt à lancer un défi à vos lecteurs ?