Cet article a plus de 2 ans.

Il y a quelques jours, j’ai mis en lumière quatre startups qui espèrent bousculer le monde de la vente en ligne. Aujourd’hui, nous rentrons dans le monde réel et nous parlons à quatre startups qui cherchent à changer la façon dont nous magasinons dans les magasins physiques.

Chacune de ces entreprises fait partie de la cohorte 2019 du New York Fashion Tech Lab (NYFTL): Un organisme à but non lucratif unique qui associe des startups en démarrage dirigées par des femmes dans les domaines de la mode et de la technologie à de grandes marques et détaillants (des entreprises comme Macy’s, LVMH, Kohl’s et Foot Locker) dans une sorte de programme d’incubateur et de mentorat. L’espoir est qu’en travaillant avec ces grandes marques et détaillants, ces startups pourraient être en mesure de diffuser leurs idées dans le monde réel de manière significative. (Remarque: Une entreprise avec laquelle je travaillais a participé à ce programme il y a quelques années. Je n’ai aucune participation actuelle au programme ni à aucune de ses entreprises de cohorte.)

Des mannequins robotisés hors de France aux services de livraison quasi instantanés, voici les startups qui espèrent faire bouger les choses:

 Les fondateurs se réunissent au Fashion Tech Lab 2018 de New York

Lab NYFTL

Société: Perksy (New York)

Le Pitch:  » Créez des questions de recherche personnalisées, ciblez la sensibilisation et recevez des analyses détaillées en temps réel. »

Tendance : L’évolution des expériences en magasin pour les besoins spécifiques des Millennials et de la génération Z.

Quel problème essayez-vous de résoudre ?

« Aujourd’hui, les entreprises de vente au détail savent rarement exactement ce qui pousse les consommateurs à entrer dans leurs magasins, ce qu’ils font à l’intérieur d’eux, ou même ce qu’ils pensent de leurs présentoirs. En effet, les habitudes d’achat et les préférences des Milléniaux et de la génération Z changent plus fréquemment que les générations précédentes. En conséquence, les marques ont du mal à optimiser leurs expériences d’achat en magasin rapidement et assez fréquemment pour répondre à ces besoins en constante évolution. Un changement une fois par saison peut ne plus suffire. »

Que faites-vous pour résoudre ce problème?

 » Perksy permet aux marques de demander à leurs audiences n’importe quoi, n’importe quand, n’importe où. Grâce à une pile de questions géolocalisées via l’application Perksy, les spécialistes du marketing peuvent définir des limites autour de leurs magasins pour savoir exactement ce que les consommateurs pensent et veulent. Avec les balises en magasin, les marques peuvent devenir aussi granulaires que de demander à quelqu’un ce qu’elles pensent en se tenant à un pied d’un écran. »

– Nadia Masri, Fondatrice & PDG

Société : Euveka (Paris)

Le Pitch : « Un mannequin robotique qui peut changer de taille via la hauteur ou la largeur en fonction de la taille du corps et du vêtement. »

Tendance: Personnalisation croissante et nouvelles façons de réduire les stocks invendus

Quel problème essayez-vous de résoudre?

 » L’un des plus grands défis du secteur de l’habillement est cette standardisation de taille qui ne correspond pas à la réalité de la morphologie des clients ou qui change d’une marque à l’autre ou d’un pays à l’autre.

En conséquence, les marques ont de plus en plus de mal à cibler leur taille standard et de nombreux vêtements sont retournés en magasin pour des problèmes d’essayage ou les invendus sont détruits. Les consommateurs demandent plus de personnalisation. »

Que faites-vous pour résoudre ce problème?

 » Fruit de six années de R &D, le modèle connecté d’Euveka est une innovation technologique conçue pour s’adapter au plus près à l’évolution du corps humain, selon l’âge ou les morphotypes. Contrôlé par un logiciel de conception, il peut évoluer intégralement ou par zone, en hauteur et en largeur, pour un corps ou un vêtement individuel.

En plus des solutions personnalisées pour les clients, l’innovation d’Euveka facilite les processus de fabrication en économisant du temps et en divisant les coûts de prototypage, ce qui est l’une des étapes les plus coûteuses pour une entreprise. En utilisant notre solution, les industriels maintiendront leur rythme de production et réduiront les invendus. La satisfaction des clients sera également plus forte en ayant des vêtements ajustés et les professionnels auront une meilleure compréhension de leur marché. Nous avons également une solution de vente au détail qui permettra aux clients d’essayer des vêtements directement sur le mannequin-robot sans ajustement. »

– Audrey-Laure Bergenthal, Fondatrice & PDG

Société : Modist (Londres)

Le Pitch :  » Une plateforme d’engagement consommateur pour les équipes commerciales à utiliser en magasin et en personne avec leurs clients. »

Tendance : Faire évoluer l’expérience en magasin pour une personnalisation accrue

Quel problème essayez-vous de résoudre?

« Les détaillants ont beaucoup investi dans leurs stratégies de commerce électronique et omnicanal, mais ont du mal à utiliser la technologie dans leurs magasins de détail physiques pour inspirer et éduquer les clients. Plus de 60% des consommateurs utilisent du contenu numérique — images et vidéos de médias sociaux, magazines, défilés de mode, etc. — pour prendre des décisions d’achat, mais ce contenu est absent de l’expérience d’achat en magasin. »

Que faites-vous pour résoudre ce problème?

« Chez Modist, nous fournissons aux équipes de vente des iPads qui offrent un point d’accès unique à toutes les informations dont les clients ont besoin et qu’ils utilisent lors de leurs achats — un contenu numérique inspirant lié aux marques et aux produits de mode, associé à des informations fonctionnelles telles que la disponibilité des stocks et les articles de liste de souhaits. Notre objectif est de fournir aux vendeurs les outils dont ils ont besoin pour se connecter avec leurs clients et soutenir l’ensemble du processus de décision du consommateur. »

– Jamila Jamani, Fondatrice & PDG

Société: Shipsi (Los Angeles)

Le Pitch: « Technologie de livraison en une heure alimentée par un partenariat avec des services de livraison au dernier kilomètre »

Tendance: Exécution instantanée

Quel problème essayez-vous de résoudre?

« De nos jours, les clients veulent des choses maintenant. La majorité sont prêts à payer plus pour une livraison le jour même. Les détaillants commencent rapidement à réaliser qu’ils doivent offrir une livraison le jour suivant ou le jour même, car ils constatent beaucoup d’abandon de panier, car les clients considèrent l’expédition comme trop lente. » L’obstacle à une expédition plus rapide pour les clients réside dans le temps et les efforts requis par l’intégration avec les partenaires de livraison du dernier kilomètre. »

Que faites-vous pour résoudre ce problème?

« Pour résoudre ce problème, Shipsi utilise l’infrastructure existante – magasin, entrepôt – pour ramasser les marchandises, se quereller et agréger afin que les détaillants puissent donner aux consommateurs ce qu’ils veulent maintenant. Nous permettons aux détaillants tnhe avec lesquels nous travaillons de répondre à la demande des consommateurs pour une gratification instantanée dans leurs achats en ligne. »

– Chelsie Lee, Co-fondatrice & PDG

Recevez le meilleur de Forbes dans votre boîte de réception avec les dernières informations d’experts du monde entier.

Suivez-moi sur Twitter. Consultez mon site Web.

Chargement…